L’Usine – Maison de la nature

A la découverte du lieu

Une fenêtre ouverte sur le massif des Maures

La Maison est blottie sur les pentes de la Corniche des Maures. Ici, en effet, du Rayol à Cavalaire, les collines du massif plongent directement dans la Méditerranée. Sur les façades de l’ancienne usine, des paillettes de micaschistes brillaient comme autant de résonances avec la géologie cristalline des Maures. Ce parement de pierre a été conservé. Il résonne comme un appel à mieux comprendre la géologie des alentours. À l’intérieur de la Maison, chaque ouverture dialogue avec les collines et la programmation s’attachera à valoriser ce patrimoine naturel.

Le site a été classé par l’État pour sa beauté et la valeur des lieux en 2007 : géologie, paysages et biodiversité. La Maison de la Nature, par sa localisation en cœur de nature et à proximité de nombreux sentiers de randonnée, est un point de départ idéal pour des visites guidées naturalistes aux alentours.

Un ancrage territorial fort

Faire jouer les complémentarités, croiser les dynamiques de territoire, coopérer, c’est ainsi que Cavalaire a imaginé la Maison de la Nature : un lieu qui a du sens parce qu’il apporte une contribution à un territoire plus vaste que la commune.

Comme l’ancienne halte ferroviaire du hameau du Dattier, la Maison de la Nature est un point d’étape.  À l’ouest, Le Rayol et son Jardin des Méditerranées, à l’est, Pardigon puis la commune de La Croix-Valmer.

La proximité de l’ancienne voie ferrée est une grande chance pour la Maison de la Nature. Cette voie se parcourt à pied et à vélo depuis Le Rayol, et y verra prochainement la création d’un sentier botanique. Les modes de déplacements doux seront favorisés.